LE PRINCIPE D.O.R.I. VOTRE ALLIÉ DANS LA CONCEPTION DE VOTRE SYSTÈME DE VIDÉOSURVEILLANCE

Le principe D.O.R.I. est un outil utilisé en vidéosurveillance pour évaluer la performance des systèmes de surveillance. D.O.R.I. signifie "Détection, Observation, Reconnaissance, Identification" et ces quatre éléments sont utilisés pour mesurer la qualité et l'efficacité d'un système de vidéosurveillance.

Ce principe définit donc 5 niveau d'utilité à la vidéosurveillance :

La quantité de Pixels par mètre est inférieure à 25 PPM ?

Dans ce cas l’image ne peut être utilisée que pour du monitorage, permettant éventuellement de voir un mouvement d’une caméra à une autre, mais sans être réellement sûr de ce que l’on voit à l’écran.

La quantité de pixels par mètre est supérieure à 25 PPM?

Dans ce cas, le principe D.O.R.I s’applique, et est divisé de la façon suivante.

DETECTION

Illustration d'une image permettant la détection

La détection consiste à repérer la présence de personnes ou d’objets en mouvement dans le champ de vision de la caméra.

Pour la détection, il est recommandé d’avoir au moins 25 pixels par mètre carré dans l’image de la caméra.

La détection permet généralement à une caméra équipée de cette fonction de faire la distinction entre un être humain, un véhicule et un animal.

OBSERVATION

Illustration d'une image permettant l'observation

L’observation consiste à suivre ces personnes ou ces objets et à enregistrer leur mouvement.

Pour l’observation, il est recommandé d’avoir au moins 62 pixels par mètre carré dans l’image de la caméra.

L’observation permet d’avoir des détails supplémentaires, tel qu’une couleur ou un type de vêtement, la marque ou le modèle d’un véhicule d’après sa silhouette, etc…

Reconnaissance

Illustration d'une image permettant la reconnaissance

La reconnaissance consiste à identifier de quelle personne ou de quel objet il s’agit.

La reconnaissance permet lorsqu’on connait déjà la personne, de savoir que c’est elle sur la vidéo. Pour autant bien qu’il soit possible de « reconnaitre » la personne, elle n’est pas identifiable par un tiers qui n’aurait jamais vu cette personne.

Il en est de même pour un véhicule, la plaque serait dans ce cas difficile à lire et il est impossible de dire pour deux véhicules identiques (même marque, modèle, couleur) lequel est présent sur la vidéo.

Pour la reconnaissance, il est recommandé d’avoir au moins 125 pixels par mètre carré dans l’image de la caméra.

IDENTIFICATION

Illustration d'une image permettant l'identification

L’identification consiste à vérifier l’identité de cette personne ou de cet objet grâce à des informations préalablement enregistrées.

L’identification d’une personne ou d’un véhicule dans une image doit pouvoir être effectué par une tierce personne ne connaissant ni le véhicule ni la personne sur la vidéo.

C’est la seule image recevable devant un tribunal dans le cas ou personne ne saurait reconnaître qui ou quoi est sur l’image.

Pour l’identification, il est recommandé d’avoir au moins 250 pixels par mètre carré dans l’image de la caméra.

Le principe D.O.R.I est il le seul élément indispensable à un bon système de vidéosurveillance?

Malheureusement non, le principe D.O.R.I permet lorsqu’il est correctement utilisé d’effectuer les calculs nécessaires pour avoir une définition suffisantes sur la caméra qui sera choisie pour avoir une vue correcte, mais il ne permet pas de définir la hauteur de pose, les différentes propriétés nécessaires en fonction de l’environnement (balance des blancs, gestion du contre-jour, etc…) qui ne peuvent être définis qu’avec un outil de simulation et une bonne connaissance du matériel.

Nos technicien et notre bureau d’étude sont à votre disposition pour l’élaboration de votre projet de vidéosurveillance, dès 1 caméra.

N’hésitez pas à nous contacter.